Le mois de mars est déjà là. Comme toujours les jours passent trop vite ! La neige est encore présente mais elle commence à fondre  ... Et c'est quand on commence sérieusement à penser à travailler la terre dans les champs que Violine nous laisse tomber ... ou plutôt sa jambe. C'est avec une grande tristesse que nous avons remarqué que Violine boitait. Appel du véto qui pense à une déchirure musculaire. Anti-inflammatoire mais cela ne passe pas. En regardant plus attentivement nous remarquons une blessure. Le véto revient. Prise de température : 39.5°. Elle est maintenant sous antibiotique. En espérant que cela passe rapidement car cela nous fait vraiment mal au coeur de la voir dans cet état. Mais nous avons confiance en elle, elle n'est pas du genre à se laisser abattre. Son trop plein d'énergie nous exaspère de temps en temps mais elle a un mental d'acier ! Alors au cas où l'on ne pourrait pas travailler avec Violine rapidement nous travaillons avec Julie. Et c'est comme si elle avait compris qu'on avait vraiment besoin d'elle, elle a vraiment fait du bon boulot. Nous avons débardé avec elles quelques petits arbres pour qu'elle tire un peu. Pas besoin de précision, juste prendre un rythme et obéir aux ordres. Elle a juste été parfaite !