51IPkVX9gwL

de Kathleen et Yves Paccalet

Photos de Marc Dantan

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Notre petite bibliothèque de village a fermé cette semaine. C'est bien triste car elle n'était pas loin, la personne qui s'en occupait est très chaleureuse et compétente et cela permettait de rencontrer des personnes, de discuter ... Enfin bref, ce n'est plus dans les priorités du conseil général de ramener la culture en région rurale !

Dans notre malheur nous avons toutefois de la chance car la bibliothèque de la ville la plus proche ( là où sont scolarisés les filles) est gratuite. Et cela devient rare les bibliothèques gratuites. Et juste à coté de l'école. Donc le vendredi elles ne prennent pas le bus et nous allons à la bibliothèque. Et puis c'est une plus grande bibliothèque. Et la personne qui s'en occupe nous a reçu très chaleureusement ... Donc on va continuer à lire !


Il y a d'abord dans ce livre une introduction très bien écrite où l'on parle du plaisir que nous procure une odeur de cuisine, une saveur ... Puis on passe du goût des australopithèques et de nos ancêtres qui ont développé un certain nombre de graines, de bulbes ou de tubercules pour leur goût mais aussi la richesse des aliments et nous, qui avons inventé la cuisine " trop salée, trop grasse; mâchouilli mou sans arômes, ni texture, ni vitamines, ni sels minéraux, ni rien qui vaille pour la santé; du reste, bien trop cher pour ce qu'il offre !"


Chaque variété a sa pleine page. Toujours avec de très belles photos. Et oui les légumes peuvent êtres beaux ! Beaucoup d'explications et surtout des recettes. Car il faut pouvoir les cuisiner ces légumes anciens ! Et dans les recettes, il y a le choix, c'est vraiment très intéressant. On trouve différentes variétés de betteraves, de carottes, de navets mais aussi les rutabagas, les topinambours ou les scrones ... Ils y sont tous ou presque ... un oubli que je trouve bien dommage ce sont les radis. Pourtant on peut manger du radis toute l'année avec un petit blanc " philadelphia white box" à la fin de l'hiver, les radis de 18 jours au printemps et les radis d'hiver "noir long", "noir rond" ou "rose de Chine" pour ne citer qu'eux. Alors maintenant on n'hésite plus à semer toutes ces variétés de légumes ou à essayer sur les étals des marchés !